Les 29 et 30 novembre au Palais des Congrès de Madiana venez visiter VALORA !

   
     Contactez-nous : 0696 73 26 26
Tap To Call

Qu’est-ce que le développement durable ?

Depuis des siècles, les inégalités de développement étant nombreuses, le projet d’un « développement durable » qui profite à tous et pérenne est né. Mais, d’où vient ce concept ? Sur quoi se fonde t-il ? Est-ce utopique de parler de « développement durable » ?

L’homme a besoin de rêver, donc d’utopie pour atteindre ses objectifs. L’histoire débute vers 1500, lorsque Thomas More publia un traité intitulé « Utopia » où il imagina une société idéale à travers laquelle il rêvait de rompre avec l’obscurantisme moyen-âgeux, permettre l’émergence du progrès technique et participer à l’émergence d’un nouveau modèle sociétal. Ce traité fit apparaître deux des principaux piliers du développement durable : environnemental par l’émergence des sciences de la nature et sociétal par la réorganisation de la société. Toutefois, en raison des guerres et des révolutions industrielles, ces réflexions tombèrent dans l’oubli.

En 1951, l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) publia son rapport sur l’état de l’environnement, où l’activité anthropique est identifié comme facteur de dégradation du milieu. En 1960, les observations de l’UICN furent confirmées et ainsi naquit le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), ayant pour mission d’aider les pays en développement en leur fournissant des conseils, et en leur favorisant du financement leur permettant ainsi d’exercer une pression plus limitée sur le milieu.

En 1972, le «Club de Rome» affirme que la croissance zéro serait un moyen de ménager et de régénérer le milieu, en plus de lui permettre de résister aux pressions quotidiennes. Parallèlement, le Programme des Nations Unies pour l’Environnement, avait pour objectif de coordonner les actions onusiennes en faveur de l’environnement.

Début 1980, une prise de conscience internationale est faite : la planète est en danger et des mesures doivent être prises et par le fait même, le développement durable dans son acception moderne. En 1987, la commission mondiale stipule que le développement durable est un: « développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ».

Cette vision du monde fut confortée par trois sommets fondateurs : Rio, Viennes et Copenhague qui servirent d’ancrage au nouveau projet de société prônant l’efficacité économique, l’équité sociale et la soutenabilité environnementale.

Mais le développement peut-il être durable ?

À cela, il faut retenir que ce concept est basé sur l’homme, sa reconnaissance, sa protection et son bien-être. Ici l’homme est reconnu comme l’élément central à protéger.

En définitive, le développement durable est un concept évolutif où l’objectif est de placer l’homme au centre du système sociétal en prenant compte les dégradations quelles que soient leurs natures et que celles-ci doivent être combattues pour l’émergence d’une société nouvelle.

L’article complet est disponible en téléchargement sur ce site dans le magazine Antilla spécial développement durable.

Texte original de Pascal Saffache

%d blogueurs aiment cette page :